JUDO : REMISE D'UNE CEINTURE NOIRE

La section judo est enfin récompensée de ses efforts. Cela fait bien longtemps qu'un judoka du CSMF n'avait pas cru en lui et, soutenu par toute la section, obtenu sa ceinture noire.
Thomas est d'autant plus méritant qu'il l'a passée en combats avec 5 victoires consécutives lors de la même compétition.
Le vendredi 1er juin, la remise de la ceinture noire par notre professeur, Rémy HOCDE fut l'occasion de réunir l'ensemble des membres de la section et de revoir notre professeur à l'origine de la section judo du CSMF, Mtre HOCDE (le père) - 7ème DAN.
Sur la photo, Thomas : 4ème judoka debout à partir de la droite, Rémy HOCDE, 4ème debout à partir de la gauche et Mtre HOCDE 1er debout à droite.

Judo : résultats du championnat de Paris Cadet/Cadette

Le championnat de Paris Cadet/Cadette s'est déroulé le week-end des 27 et 28 janvier 2018. 5 judokas par catégorie ont été sélectionnés pour la demie-finale. Vous trouverez en surligné, dans la liste, les heureux élus.
Deux dates sont arrêtées pour la demie-finale  : la première est prévue le 24 février 2018 en province et la deuxième en Ile de France le 10 mars 2018.

 

"JO" Défontaine nous a quitté

Le 1er mars dernier se sont déroulées les obsèques de Joseph Defontaine.

Joseph était entré au Ministère en 1952 comme groom à 14 ans. Il a réalisé une très belle carrière aux Finances, passant l'ENA et terminant comme chef de bureau.

Il avait adhéré à la section judo en 1963. Excellent compétiteur, il avait fait partie de l'équipe du Club qui a remporté en 1989 le titre de Champion de France. Il avait obtenu sa ceinture noire 3ème dan en 1972. Fidèle au Club et l'âge avançant, il avait rejoint la section tennis de table et pratiquait en loisirs. Au début de cette année on le rencontrait encore dans la salle de Chevaleret une raquette à la main.

 

Jo est le premier en partant de la droite sur la photo


judo1 (2).jpg

Historique !

En observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l’agresseur naturel et les plus souples s’en débarrasser en pliant, un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort.

S’inspirant de cette observation et des techniques de combat des samouraïs, Jigoro Kano posa en 1882 les principes fondateurs d’une nouvelle discipline : le Judo, littéralement « voie de la souplesse ».

En proposant un développement physique, moral et spirituel, le Judo permet aux judokas de s’épanouir en harmonie avec eux-mêmes et surtout avec les autres.

En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la deuxième guerre mondiale sous l’impulsion de Maître Kawaishi et de Paul Bonét-Maury, président-fondateur de la Fédération Française de Judo en décembre 1946.
 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com